Les politicos awards 2014

Étiquettes
28 janvier 2015

Les politicos awards 2014

Trophées Cc Pixabay
Trophées Cc Pixabay

Vous l’avez aimé l’année dernière, il est de retour aujourd’hui. Les Oscars sont au cinéma ce que les Grammys sont au monde de la musique. La politique, elle, sérieuse et parfois démagogique, n’est pas un lieu où les récompenses publiques sont usuelles. Pour réparer cette injustice, voici les 7 Politicos awards 2014 ou un petit classement de nos gouvernants et évènements politiques qui ont fait cette année.

  • Le Politico 2014 de « la renaissance », soit le pays qui revient de loin est décerné à : la Tunisie.

En décembre 2010, de Sidi Bouzid partait la contestation populaire qui allait embraser une grande partie du monde arabe et que l’on nommerait le printemps arabe.La Tunisie fut le premier pays de cette région qui mit fin par des manifestations populaires à son régime despotique. Quatre ans plus tard, un gouvernement islamiste et de nombreux mouvements sociaux, le pays vient de se doter d’un gouvernement démocratique issu des urnes. Quand on voit ce qui est arrivé aux autres pays du printemps arabe (Libye, Égypte, etc.) la Tunisie est sans conteste le pays qui a le mieux tiré son épingle des méandres révolutionnaires.

Le Politico 2014 de l’horreur est adjugé simultanément à deux mouvements : l’État islamique et Boko Haram.

En matière d’horreur, ces deux groupes n’ont manifestement de leçons à recevoir de personne. Des attentats gigantesques commis par des petites filles aux enlèvements de masse, sans oublier les décapitations largement relayées sur internet, jamais les mouvements intégristes djihadistes n’avaient autant frappé les imaginaires collectifs. Malheureusement, les attentats de Paris et les milliers de morts recensés dans le nord du Nigéria n’augurent rien de bon en début 2015. Espérons cependant que cette année sera celle où ces barbares seront définitivement mis hors d’état de nuire.

  • Le Politico 2014 du politicien fixé à son siège  est décerné (encore) à : Bachar Al-Assad.

L’année dernière, j’écrivais déjà ces lignes : « Le conflit qui devait l’amener à quitter son poste de président a fait plus de 130 000  morts en trois ans. Il a gazé son peuple avec le monde en témoin. Il l’a bombardé à l’hélicoptère et au char de combat, mais il est toujours à son poste. Bachar Al-Assad, président syrien reçoit, malheureusement, le Politico du politicien indéboulonnable et solidement fixé à son poste en 2013. Pauvre peuple syrien pris en étau entre un dictateur sanguinaire qui ne vit que pour son pouvoir et des djihadistes rebelles indéfendables eux aussi ». La donne n’aura pas changé d’un iota en 2014. Pire, le groupe terroriste État islamique s’est invité dans l’imbroglio syrien pour semer encore plus l’horreur et la désolation.

Kim Jong Un Cc Flickr
Kim Jong Un Cc Flickr
  • Le Politico 2014 du rabat-joie est  adjugé à: Kim Jong Un.

S’il y a un autre politicien qui revient souvent dans notre classement, c’est le « nabot » de Corée du Nord. Dans ce pays les années se suivent et se ressemblent. On a souvent espoir que Pyong Pyang s’ouvre au reste du monde, mais cet espoir reste un vœu pieux. On sait très peu de choses sur Kim Jong Un mais, en 2014 il nous a confirmé qu’il n’avait pas d’humour. On soupçonne les services nord-coréens d’être à la source  des attaques contre Sony et le film parodique The interview sur le régime communiste. Kim, si tu ne veux pas que l’on se moque de toi, arrête de martyriser ton peuple et surtout change de coupe de cheveux.

  • Le Politico 2014 du mal-aimé est adjugé simultanément à : Francois Hollande et Barack Obama.

Le premier malgré les difficultés économiques intérieures de son pays a occupé une place de choix sur la scène internationale en 2014.  Par exemple, Il a été l’un des seuls dirigeants occidentaux à avoir fait le déplacement sur le « front » Ebola ou à Moscou pour rechercher une solution de paix dans le conflit ukrainien. Le second a quant à lui excellé autant sur le plan intérieur que sur le plan extérieur à son nation. Aux USA, la croissance économique est de retour, de nombreuses mesures sociales sont prises et le pays soigne son image avec ses partenaires extérieurs. Leurs opinions publiques sont sévères avec eux, mais ils ont sans conteste accompli de nombreuses choses en 2014.

  • Le Politico 2014 du politicien de l’année est décerné aux : Angela Merkel.

Qu’on l’aime ou non, Angela Merkel est bien la femme la plus puissante d’Europe et l’un des dirigeants les plus puissants du monde. Chancelière en son pays depuis 2006, elle y a déjà affronté trois fois le verdict des urnes et conforté à toutes ces reprises son pouvoir. Aussi, Angela Merkel est l’un des rares gouvernants occidentaux à avoir survécu à la crise financière de 2007 et, cerise sur le gâteau, elle cumule les honneurs de magazines internationaux comme Forbes ou Times. En bref, économiquement et politiquement parlant, la voix de l’Allemagne est celle qui fait la pluie et le beau temps dans cette Union européenne de 2014.

Angela Merkel Cc Wikimedia
Angela Merkel Cc Wikimedia
  • Le Politico de l’action politique de l’année 2014 est décerné : Aux humanitaires qui ont lutté contre Ebola.

Il fut un moment ou les gouvernements du monde faisaient la sourde oreille aux menaces que représentait la propagation du virus Ebola dans trois petits pays d’Afrique de l’Ouest. Avant que les États-Unis, la France et bien d’autres ne prennent la mesure du défi et ne déploient les moyens humanitaires et militaires nécessaires pour enrayer cette pandémie, certains se battaient déjà sur le « front » Ebola. Merci à ces humanitaires (Médecins Sans Frontières, Croix Rouge, locaux, particuliers, etc.) et à tous ces professionnels de la santé qui, avec peu de moyens, ont été présents aux premiers instants de la pandémie. L’actualité autour d’Ebola est de loin la nouvelle qui aura la plus fédérée et fait parler nos médias et politiciens en 2014

Partagez

Commentaires

Mathilde
Répondre

Excellent!!! Le meilleur politico-award à date!!

Serge
Répondre

Je ne sais pas si tu as vu le film d'animation "Team America", entre nous, il est beaucoup plus drôle et complexe que "The Interview"...
Ah, ah, Kim est magique ;)

dayediallo
Répondre

Film que l'on m'a conseillé et que j'ai mis dans ma liste à voir absolument !! Merci Serge